Afrique du Nord : Nouvelle politique de gestion des fréquences

Le régulateur des télécoms au Maroc (ANRT) a organisé la 20ème session du Groupe arabe permanent de gestion du spectre des fréquences (ASMG) du 22 au 27 août 2015 à Rabat. Les intervenants ont abordé la politique de gestion des fréquences dans la région Afrique-Moyen Orient.

Les participants à cette conférence ont discuté de l’accord de radiodiffusion 470-862 MHz de 2006, en vertu de laquelle les centres de radiodiffusion pourront transmettre quatre à six canaux sur un seul multiplex de 8 MHz.

Un récent rapport du GSMA et un autre de Cisco affirment que les pays africains et arabes connaîtront la plus forte croissance du trafic de données mobiles dans le monde entre 2014 et 2019. Mais cette croissance est encore limitée dans certains pays par un manque de fréquences disponibles.

L’étude du GSMA recommande la libération de fréquences UHF au-dessus de 582 MHz au profit de la téléphonie mobile et d’autres services, tout en encourageant le passage des Etats à la télévision numérique terrestre (TNT) dans la région. La conférence a également abordé la coordination du spectre de fréquence transfrontalier au Moyen-Orient et dans les zones frontalières avec l’Europe, l’Asie et l’Afrique.

En outre, les experts ont discuté sur les nouvelles fréquences à accorder au système de télécommunication par satellite GMPC et VSAT et les bandes de fréquences additionnelles pour l’exploitation des futures générations des réseaux mobiles large bande 4G et 5G.

D’autres discussions ont porté sur l’émergence de nouvelles applications  M2M (Machine to Machine), le développement de l’Internet des objets (IdO) et l’exploitation des systèmes de télécommunications des drones pour fournir l’accès Internet dans les zones non desservies dans le monde.

Plusieurs pays africains ont participé à cette conférence l’Algérie, Djibouti, l’Égypte, le Maroc, la Mauritanie, le Soudan, et la Tunisie.

More Articles for You

Instagram lance la monétisation des vidéos IGTV

Instagram a récemment annoncé ce qu’elle a appelé le « prochain stage de la monétisation sur IGTV ». Désormais, les influenceurs de …

Airbus séduit par la technologie du Nigérian Osh Agabi

Le géant français du secteur aéronautique va équiper, d’ici peu, ses avions d’un appareil technologique révolutionnaire : le « Koniku kore ». …

Les 3 pays africains les plus vulnérables aux cyberattaques sur mobile sont connus

Kaspersky Lab, multinationale russe opérant dans le domaine de la cybersécurité et célèbre pour son antivirus éponyme, a dévoilé son …

L’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun va se doter d’un nouveau cadre juridique

L’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun a organisé un atelier de discussions du 25 au 26 mai, dans …

La Banque mondiale lance la première édition du prix Wuri Afrique de l’ouest

Doté d’une cagnotte de 150 000 dollars, le prix Wuri Afrique de l’Ouest est une compétition dont le but est …

93 % de la population rwandaise a accès aux services financiers

A l’instar de nombreux autres pays africains, le Rwanda enregistre un taux de bancarisation très faible. Plus de la moitié …