AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016.

Il réunira, durant 5 jours, les champions du marché marocain du domaine ainsi que plus d’une centaine de décideurs, d’exposants et d’entrepreneurs venus du reste du continent. Durant le salon, les entreprises marocaines présenteront ainsi leurs solutions à des potentiels partenaires provenant de plus de 10 pays d’Afrique subsaharienne.

Les acteurs des TIC du royaume chérifien ont, plus que jamais, décidé de renforcer leur présence en Afrique subsaharienne.

aitex1La cérémonie inaugurale a été présidée par la présidente de l’APEBI (fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring), Mme Saloua Karkri-Belkeziz, ainsi que le Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, M. Moulay Hafid Elalamy.

Elle a également vu l’intervention du conseiller spécial du Chef de l’Etat ivoirien, chargédes TIC, M. Koné Lacina, qui n’a laissé aucun doute quant à la proximité dans deux nations, qui souhaitent « se serrer les coudes » pour citer le ministre marocain, pour que le continent africain ne rate pas la révolution du numérique. « L’Afrique doit faire confiance à l’Afrique » a souligné le représentant du gouvernement ivoirien.

La Côte d'Ivoire et le Sénégal sont les invités d'honneur de cette première édition.
La Côte d’Ivoire et le Sénégal sont les invités d’honneur de cette première édition.

Lire aussi: MAROC: LES ACTEURS DES TIC MISENT RÉSOLUMENT SUR L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE

La Côte d’Ivoire et le Sénégal sont les invités d’honneur de cette première édition du salon organisé par l’APEBI, même si le premier a sans doute volé la vedette au second, si l’on en juge par la taille de son contingent et la qualité des partenariats annoncés entre les deux pays.

Quiconque doutait de la détermination du Maroc à renforcer son empreinte dans le marché des TIC en Afrique subsaharienne, peut dormir tranquille sachant que l’une des locomotives du continent est en train de prendre sa vitesse de croisière. À bon entendeur…

Quelles sont les entreprises qui tirent leur épingle du jeu? Quelles sont les tendances du marché? Restez connectés à Afrique IT News, pour suivre notre couverture de ce salon durant les jours à venir entre deux tasses de thé marocain…

 

More Articles for You

Les transferts d’argent de la diaspora comorienne en hausse de 32 % malgré le Covid-19

Aux Comores, la « solidarité traditionnelle » est plus forte que la pandémie. Alors que la crise sanitaire actuelle faisait craindre une …

Un projet de loi en préparation pour aider les startups congolaises

Durant la célébration de la troisième journée internationale des micro, petites et moyennes entreprises, Léon Juste Ibombo, le ministre congolais …

Le compteur électrique intelligent de la startup Ndonto va réduire la fraude au Cameroun

Ndoto, une startup technologique basée au Cameroun a mis sur pied un moyen de lutter contre la fraude dans le …

Le gouvernement sénégalais désigné communicant digital numéro 1 face au Covid-19

4P International Lab et La Netscouade ont récemment publié un rapport sur la façon dont les gouvernements africains ont utilisé …

Après le Kenya, Huawei va dispenser ses classes numériques dans 5 autres pays

1 500, c’est le nombre de personnes formées par Huawei au Kenya, dans le cadre de ses classes numériques et …

Le Rwanda digitalise la gestion du foncier

L’autorité de gestion et d’utilisation des terres du Rwanda a déployé, il y a quelques jours, une application qui va …