Sénégal: Comment mLouma est passée de 500 à plus de 20 000 utilisateurs

L’une des Startups les plus médiatisées au Sénégal, mLouma fait partie des jeunes pousses phares de l’écosystème des TIC du pays.

Longtemps en latence, l’entreprise a depuis légèrement « pivoté ». Un partenariat avec l’opérateur de téléphonie Orange a permis à mLouma d’intégrer des fonctionnalités USSD à son offre, ouvrant la porte à des milliers de clients qui disposent d’un téléphone, mais pas d’une connexion Internet: « Depuis pratiquement 3 ans, nous travaillons sur ce projet qui nous tient tant à cœur. Nous avons commencé par une application web, ce qui, il faut le dire, nous a quelque peu limité. » a avoué Aboubacar Sonko. « Nous servions à l’époque autour de 500 agriculteurs. Depuis que nous avons intégré les fonctionnalités USSD à notre service, en moins d’un mois, nous avons réussi à toucher plus de 20 000 utilisateurs.« 

En effet, en tapant désormais le #112#, les utilisateurs du service mLouma via le réseau d’Orange au Sénégal, peuvent s’enquérir des coûts de certaines denrées alimentaires dans différents marchés de la capitale sénégalaise: « Nous n’avons pas encore commencé à communiquer pour le grand public (NDLR: l’interview a eu lieu durant le mois de décembre), mais nous servons déjà plus de 1000 interactions par jour. Une fois que nous aurons fait connaitre notre solution, nous pouvons espérer 50 à 100 000 interactions par jour« .

Aboubacar Sidy Sonko, fondateur de mLouma.
Aboubacar Sidy Sonko, fondateur de mLouma.

Outre les fonctionnalités USSD, l’équipe de mLouma a également intégré de nouveaux services à sa plateforme: « Nous avons intégré le service prix qui permet à n’importe qui de s’informer des coûts de différentes denrées alimentaires, le service de contact des vendeurs, le service de mise en vente de produit qui permet à un producteur de mettre ses cultures en vente sur notre site Internet depuis son mobile et le service alerte qui permet à un producteur de souscrire pour recevoir des alertes dès le moment qu’un acheteur s’intéresse à une denrée dont il dispose.« mlouma

S’exprimant sur les objectifs de l’entreprise pour l’année 2016, Aboubacar Sonko annonce que: « Nous couvrons actuellement 7 régions du Sénégal, 37 marchés et 46 spéculations. Nous souhaiterions en 2016 couvrir les 10 régions du pays et asseoir notre réseau d’agents sur le terrain qui font le travail de collecte, de remontée d’informations et de promotion de la plateforme auprès des agriculteurs.« 

Primée dans plus de 4 concours nationaux et internationaux durant les 3 dernières années, si son site internet a quelque peu besoin d’un lifting, mLouma reste plus que jamais une entreprise à suivre de près…

More Articles for You

Orange Ventures lance les appels à candidature du MEA seed challenge

Le MEA Seed Challenge d’Orange Ventures s’ouvre à des startups en Afrique et au Moyen-Orient, précisément au Cameroun, en Côte …

Huawei va intensifier ses investissements en RDC

En République démocratique du Congo, le géant technologique chinois Huawei opère dans les domaines de la téléphonie et d’Internet. Il …

StartupBlink dévoile son classement des écosystèmes les plus dynamiques d’Afrique

Le centre de recherche StartupBlink a comparé les écosystèmes technologiques et innovants du monde. Onze pays africains figurent dans le …

Classe 19, l’initiative numérique béninoise pour assurer l’éducation malgré la pandémie

Comme dans bon nombre de pays du monde, le gouvernement béninois a dû prendre des mesures exceptionnelles afin de lutter …

La Banque mondiale approuve un prêt de 376 millions de dollars pour les femmes du Sahel

Il s’agit du quatrième financement additionnel du Projet pour l’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (SWEDD).  Approuvé par les …

Le système d’IBAN de Wari fait de plus en plus de mécontents

Depuis quelques semaines, les utilisateurs du service de transfert d’argent Wari donnent de la voix pour exprimer leur mécontentement. Nombreux …