4G au Sénégal: La SONATEL s’explique

La SONATEL juge le montant demandé aux opérateurs de téléphonie trop élevé.

C’est via un communiqué de presse relayé par le site d’informations Dakaractu.com, que le leader des Télécoms au Sénégal a tenu à expliquer son refus de faire une offre pour une licence 4G:

« Sonatel a décidé de ne pas déposer d’offres compte tenu des conditions qui ne permettent pas de créer de la valeur pour l’entreprise et l’ensemble des parties prenantes au vu du benchmark effectué.

A titre d’exemple, au Maroc, 2 des 3 opérateurs ont payé l’équivalent de 30 milliards FCFA alors que ce pays est 2,5 fois plus peuplé que le Sénégal et 3,5 fois plus riche. Sous ce rapport, le prix total des licences 4G au Sénégal serait évalué autour de 14,5 milliards FCFA.

De même, en Guinée Bissau, le groupe Sonatel, par le biais de sa filiale Orange Bissau, a pu acquérir les licences 3G et 4G pour un montant de 2 milliards de francs CFA au mois de décembre dernier.

Sonatel tient à rappeler que, suite à l’autorisation que l’ARTP avait bien voulu lui donner en 2013, elle a pu dérouler avec succès sur le plan technique, une phase pilote de 14 mois  qui s’est terminée le 31 mars 2015.

Sonatel réaffirme son fort intérêt pour la technologie 4G et sa volonté de la développer au plus vite au Sénégal. »

More Articles for You

Orange Ventures lance les appels à candidature du MEA seed challenge

Le MEA Seed Challenge d’Orange Ventures s’ouvre à des startups en Afrique et au Moyen-Orient, précisément au Cameroun, en Côte …

Huawei va intensifier ses investissements en RDC

En République démocratique du Congo, le géant technologique chinois Huawei opère dans les domaines de la téléphonie et d’Internet. Il …

StartupBlink dévoile son classement des écosystèmes les plus dynamiques d’Afrique

Le centre de recherche StartupBlink a comparé les écosystèmes technologiques et innovants du monde. Onze pays africains figurent dans le …

Classe 19, l’initiative numérique béninoise pour assurer l’éducation malgré la pandémie

Comme dans bon nombre de pays du monde, le gouvernement béninois a dû prendre des mesures exceptionnelles afin de lutter …

La Banque mondiale approuve un prêt de 376 millions de dollars pour les femmes du Sahel

Il s’agit du quatrième financement additionnel du Projet pour l’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (SWEDD).  Approuvé par les …

Le système d’IBAN de Wari fait de plus en plus de mécontents

Depuis quelques semaines, les utilisateurs du service de transfert d’argent Wari donnent de la voix pour exprimer leur mécontentement. Nombreux …