4G au Sénégal: La SONATEL s’explique

La SONATEL juge le montant demandé aux opérateurs de téléphonie trop élevé.

C’est via un communiqué de presse relayé par le site d’informations Dakaractu.com, que le leader des Télécoms au Sénégal a tenu à expliquer son refus de faire une offre pour une licence 4G:

« Sonatel a décidé de ne pas déposer d’offres compte tenu des conditions qui ne permettent pas de créer de la valeur pour l’entreprise et l’ensemble des parties prenantes au vu du benchmark effectué.

A titre d’exemple, au Maroc, 2 des 3 opérateurs ont payé l’équivalent de 30 milliards FCFA alors que ce pays est 2,5 fois plus peuplé que le Sénégal et 3,5 fois plus riche. Sous ce rapport, le prix total des licences 4G au Sénégal serait évalué autour de 14,5 milliards FCFA.

De même, en Guinée Bissau, le groupe Sonatel, par le biais de sa filiale Orange Bissau, a pu acquérir les licences 3G et 4G pour un montant de 2 milliards de francs CFA au mois de décembre dernier.

Sonatel tient à rappeler que, suite à l’autorisation que l’ARTP avait bien voulu lui donner en 2013, elle a pu dérouler avec succès sur le plan technique, une phase pilote de 14 mois  qui s’est terminée le 31 mars 2015.

Sonatel réaffirme son fort intérêt pour la technologie 4G et sa volonté de la développer au plus vite au Sénégal. »

More Articles for You

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …

La firme technologique Tunga lance une plateforme d’e-learning destinée aux talents africains

La société néerlandaise, Tunga, a lancé Tunga Academy, une plateforme d’e-learning qui dispense des cours gratuits aux talents africains opérant dans le …

La Chambre africaine d’industrie utilise Internet pour promouvoir l’emploi et le contenu local

EnergyChamber.org/job, c’est l’adresse de la nouvelle page web de la Chambre africaine d’énergie dédié à la maximisation des économies d’emplois …

Le réseau télécoms tchadien engage sa marche vers la modernité

Par le biais de la mise sur pied d’un centre de données national, du déploiement de 2 000 km de …