Internet au Sénégal: une thérapie de choc préconisée

Divers acteurs de l’écosystème d’Internet au Sénégal ont pris part ce jeudi 19 septembre au « forum national sur la gouvernance de l’internet au Sénégal ». Organisée par ISOC Sénégal, cette rencontre à servi de cadre aux différents acteurs du secteur, de porter un plaidoyer vers l’Etat pour une meilleure utilisation des ressources qu’offre les technologies de l’information et de la communication.

Ce forum qui est à sa troisième édition avait pour sous-thème  »Le Sénégal dans l’économie numérique : forces et faiblesses ». De nombreux spécialistes se sont succédé sur le pupitre de l’auditorium de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Amadou Diop, président d’OSIRIS a souligné l’urgence pour les acteurs d’internet au Sénégal de travailler à la création de contenu locaux pour une réelle appropriation des outils technologiques par les populations.

A l’occasion de ce forum national divisé en trois panels, les participants ont aussi souligné le manque de réglementation dans le secteur de TIC.

« Aujourd’hui, les PME souffrent au Sénégal parce qu’il n’y a pas de réglementations dans ce secteur des TIC. Certes, des efforts ont été fait avec le nouveau code de téléphonie, mais la vérité, c’est que les technologies avancent plus rapidement que les lois » a déclaré Mr Babacar Ba, chargé des questions de régulations chez l’opérateur de téléphonie, Tigo.

Pour l’essentiel, les participants ont procédé à un diagnostic du secteur avec comme recommandation, l’application d’une thérapie de choc à fin de faire avancer les choses. Le ministre de la communication et de l’économie numérique, Cheikh Bamba Dieye, a présidé  l’après -midi, le panel de haut niveau du forum. A la fin de la rencontre, Alex Corenthin, président de ISOC Sénégal a remis un mémorandum contenant l’ensemble des recommandations au ministre de l’économie numérique. Rendez-vous est donné pour l’année prochaine.

More Articles for You

Le système d’IBAN de Wari fait de plus en plus de mécontents

Depuis quelques semaines, les utilisateurs du service de transfert d’argent Wari donnent de la voix pour exprimer leur mécontentement. Nombreux …

MainOne va connecter Ouagadougou et Bobo Dioulasso

Pour relever le challenge de la connectivité et doter les zones de Ouagadougou et Bobo Dioulasso d’une grande capacité internet, …

Facebook va étendre ses exigences d’identification aux profils avec de larges audiences

Facebook a annoncé l’expansion de ses exigences d’identification à certaines personnes dont le profil personnel enregistre de très nombreux followers. …

Instagram lance la monétisation des vidéos IGTV

Instagram a récemment annoncé ce qu’elle a appelé le « prochain stage de la monétisation sur IGTV ». Désormais, les influenceurs de …

Airbus séduit par la technologie du Nigérian Osh Agabi

Le géant français du secteur aéronautique va équiper, d’ici peu, ses avions d’un appareil technologique révolutionnaire : le « Koniku kore ». …

Les 3 pays africains les plus vulnérables aux cyberattaques sur mobile sont connus

Kaspersky Lab, multinationale russe opérant dans le domaine de la cybersécurité et célèbre pour son antivirus éponyme, a dévoilé son …