Tunisie Telecom lance l’offre de vidéo à la demande « ICFlix »

L’opérateur de téléphonie Tunisie Télécom a lancé la solution de vidéo à la demande ICFlix. Le service permet aux abonnés de regarder des films, séries, documentaires et dessins animés via des smartphones, des tablettes, smart TV et des PC.

La plate-forme, lancée par Tunisie Télécom en collaboration avec la société internationale « Icflix« , offre aux abonnés la possibilité de visionner des films arabes, occidentaux et indiens pour plus de 40 mille heures de diffusion pour 5 dinars (moins de 3 Euros).

Icflix est une plate-forme de streaming et de vidéo à la demande implantée à Dubai, qui cible le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA).

Carlos Tibi, manager d’ICFlix, a annoncé prévoir l’allocation de deux millions de dollars des recettes de ce service pour le financement de 12 films tunisiens.

More Articles for You

Instagram lance la monétisation des vidéos IGTV

Instagram a récemment annoncé ce qu’elle a appelé le « prochain stage de la monétisation sur IGTV ». Désormais, les influenceurs de …

Airbus séduit par la technologie du Nigérian Osh Agabi

Le géant français du secteur aéronautique va équiper, d’ici peu, ses avions d’un appareil technologique révolutionnaire : le « Koniku kore ». …

Les 3 pays africains les plus vulnérables aux cyberattaques sur mobile sont connus

Kaspersky Lab, multinationale russe opérant dans le domaine de la cybersécurité et célèbre pour son antivirus éponyme, a dévoilé son …

L’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun va se doter d’un nouveau cadre juridique

L’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun a organisé un atelier de discussions du 25 au 26 mai, dans …

La Banque mondiale lance la première édition du prix Wuri Afrique de l’ouest

Doté d’une cagnotte de 150 000 dollars, le prix Wuri Afrique de l’Ouest est une compétition dont le but est …

93 % de la population rwandaise a accès aux services financiers

A l’instar de nombreux autres pays africains, le Rwanda enregistre un taux de bancarisation très faible. Plus de la moitié …