Quand le gouvernement ougandais bloque les réseaux sociaux pour des élections… « paisibles ».

Les réseaux sociaux et les services de Mobile Banking ont été bloqués en Ouganda pour éviter que des personnes mal intentionnées ne fassent circuler des « mensonges » dans le pays, en période électorale.

Selon président « sortant » ce blocage n’est que temporaire et a pour objectif de maintenir la sécurité dans le pays.

Après avoir voté, Yoweri Museveni s’est exprimé devant les médias pour expliquer sa décision: »Il était important de le faire pour des raisons de sécurité et pour éviter à plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux d’avoir des problèmes. Ce blocage n’est que temporaire et a pour objectif de mettre un frein aux mensonges qui peuvent être colportés via ces canaux. Ces personnes mal intentionnées font circuler des mensonges, mais ne savent pas que les autorités peuvent bloquer ces plateformes pour quelque temps« .

Le régulateur kényan a soutenu les propos du président et a demandé le blocage de ces services Jeudi à 8 heures du matin.

Le leader du marché Ougandais, l’opérateur MTN, a notamment utilisé Twitter pour informer les populations des demandes qui lui ont été adressées: « Le régulateur (UCC) a demandé le blocage des médias sociaux et des services de mobile banking pour assurer la sécurité et l’ordre dans le pays« .

Le jeune président ougandais de 71 ans, n’est en poste que depuis 30 ans.

More Articles for You

Les transferts d’argent de la diaspora comorienne en hausse de 32 % malgré le Covid-19

Aux Comores, la « solidarité traditionnelle » est plus forte que la pandémie. Alors que la crise sanitaire actuelle faisait craindre une …

Un projet de loi en préparation pour aider les startups congolaises

Durant la célébration de la troisième journée internationale des micro, petites et moyennes entreprises, Léon Juste Ibombo, le ministre congolais …

Le compteur électrique intelligent de la startup Ndonto va réduire la fraude au Cameroun

Ndoto, une startup technologique basée au Cameroun a mis sur pied un moyen de lutter contre la fraude dans le …

Le gouvernement sénégalais désigné communicant digital numéro 1 face au Covid-19

4P International Lab et La Netscouade ont récemment publié un rapport sur la façon dont les gouvernements africains ont utilisé …

Après le Kenya, Huawei va dispenser ses classes numériques dans 5 autres pays

1 500, c’est le nombre de personnes formées par Huawei au Kenya, dans le cadre de ses classes numériques et …

Le Rwanda digitalise la gestion du foncier

L’autorité de gestion et d’utilisation des terres du Rwanda a déployé, il y a quelques jours, une application qui va …