Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l’entrepreneuriat numérique en Afrique.

Au Sénégal, Expat-Dakar.com reste l’un des rares rachats d’un écosystème qui se veut pourtant florissant. Pour certains, les… « 37 867 » plateformes lancées par Rocket Internet en Afrique sont fondamentalement des sites de petites annonces.

Coin Afrique, Afrimalin, Gumtree, Kerawa, Afrikannonces etc. Les sites de petites annonces portent plusieurs noms et se targuent tous de proposer la solution la plus adaptée à vos besoins.

« Pourquoi existe-t-il autant de plateformes? D’abord parce que techniquement, c’est plutôt simple de lancer un site de petites annonces » souligne le développeur sénégalais Djibril DIENG. « Une installation de wordpress, quelques plugins, et l’affaire est jouée« .

« Mais c’est aussi parce que les sites de petites annonces représentent la version Africaine (entre guillemets) des sites de vente en ligne. Le faible taux de bancarisation fait que les gens appellent les vendeurs, puis se rendent au point de vente avec le Cash pour effectuer leurs achats. Certains sites de petites annonces vont jusqu’à proposer la livraison à domicile d’un produit qu’ils ne vendent même pas eux-mêmes » ajoute-t-il.

Le grand méchant Facebook entre à nouveau dans la danse.

marketplacefacebook

Si vous souhaitiez ajouter votre nom à la longue liste des entrepreneurs qui tentent de toucher le Jackpot grâce à un site de petites annonces, vous devriez peut-être connaitre le nom d’un de vos prochains concurrents: Facebook von Zuckerberg.

En effet, le réseau social vient d’annoncer le lancement de la plateforme « Marketplace » dans 4 marchés (USA, UK, Australie et Nouvelle Zélande). Le reste de la planète bleue devrait voir l’arrivée de cette nouvelle offre dans les semaines à venir.

Ce n’est pas la première fois que Facebook s’attaque à l’industrie de la petite annonce. Quelques mois après le lancement du site, un Marketplace avait déjà été rendu disponible, même s’il n’avait pas alors connu le succès. Cette fois-ci, Marketplace semble se positionner entre Ebay et LeBonCoin, en permettant aux acheteurs de faire des enchères sur les produits mis en vente.

La nouvelle fonctionnalité sera d’abord rendue disponible sur les applications mobiles Android et iOS du réseau social, avant de se retrouver sur le site Internet.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour Marketplace? On ne l’espère pas pour les nombreux Startupers qui vont, dans tous les cas, devoir revoir leur pitch pour assurer la survie de leur produit.

More Articles for You

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …

La firme technologique Tunga lance une plateforme d’e-learning destinée aux talents africains

La société néerlandaise, Tunga, a lancé Tunga Academy, une plateforme d’e-learning qui dispense des cours gratuits aux talents africains opérant dans le …

La Chambre africaine d’industrie utilise Internet pour promouvoir l’emploi et le contenu local

EnergyChamber.org/job, c’est l’adresse de la nouvelle page web de la Chambre africaine d’énergie dédié à la maximisation des économies d’emplois …

Le réseau télécoms tchadien engage sa marche vers la modernité

Par le biais de la mise sur pied d’un centre de données national, du déploiement de 2 000 km de …