Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l’entrepreneuriat numérique en Afrique.

Au Sénégal, Expat-Dakar.com reste l’un des rares rachats d’un écosystème qui se veut pourtant florissant. Pour certains, les… « 37 867 » plateformes lancées par Rocket Internet en Afrique sont fondamentalement des sites de petites annonces.

Coin Afrique, Afrimalin, Gumtree, Kerawa, Afrikannonces etc. Les sites de petites annonces portent plusieurs noms et se targuent tous de proposer la solution la plus adaptée à vos besoins.

« Pourquoi existe-t-il autant de plateformes? D’abord parce que techniquement, c’est plutôt simple de lancer un site de petites annonces » souligne le développeur sénégalais Djibril DIENG. « Une installation de wordpress, quelques plugins, et l’affaire est jouée« .

« Mais c’est aussi parce que les sites de petites annonces représentent la version Africaine (entre guillemets) des sites de vente en ligne. Le faible taux de bancarisation fait que les gens appellent les vendeurs, puis se rendent au point de vente avec le Cash pour effectuer leurs achats. Certains sites de petites annonces vont jusqu’à proposer la livraison à domicile d’un produit qu’ils ne vendent même pas eux-mêmes » ajoute-t-il.

Le grand méchant Facebook entre à nouveau dans la danse.

marketplacefacebook

Si vous souhaitiez ajouter votre nom à la longue liste des entrepreneurs qui tentent de toucher le Jackpot grâce à un site de petites annonces, vous devriez peut-être connaitre le nom d’un de vos prochains concurrents: Facebook von Zuckerberg.

En effet, le réseau social vient d’annoncer le lancement de la plateforme « Marketplace » dans 4 marchés (USA, UK, Australie et Nouvelle Zélande). Le reste de la planète bleue devrait voir l’arrivée de cette nouvelle offre dans les semaines à venir.

Ce n’est pas la première fois que Facebook s’attaque à l’industrie de la petite annonce. Quelques mois après le lancement du site, un Marketplace avait déjà été rendu disponible, même s’il n’avait pas alors connu le succès. Cette fois-ci, Marketplace semble se positionner entre Ebay et LeBonCoin, en permettant aux acheteurs de faire des enchères sur les produits mis en vente.

La nouvelle fonctionnalité sera d’abord rendue disponible sur les applications mobiles Android et iOS du réseau social, avant de se retrouver sur le site Internet.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour Marketplace? On ne l’espère pas pour les nombreux Startupers qui vont, dans tous les cas, devoir revoir leur pitch pour assurer la survie de leur produit.

More Articles for You

Orange Ventures lance les appels à candidature du MEA seed challenge

Le MEA Seed Challenge d’Orange Ventures s’ouvre à des startups en Afrique et au Moyen-Orient, précisément au Cameroun, en Côte …

Huawei va intensifier ses investissements en RDC

En République démocratique du Congo, le géant technologique chinois Huawei opère dans les domaines de la téléphonie et d’Internet. Il …

StartupBlink dévoile son classement des écosystèmes les plus dynamiques d’Afrique

Le centre de recherche StartupBlink a comparé les écosystèmes technologiques et innovants du monde. Onze pays africains figurent dans le …

Classe 19, l’initiative numérique béninoise pour assurer l’éducation malgré la pandémie

Comme dans bon nombre de pays du monde, le gouvernement béninois a dû prendre des mesures exceptionnelles afin de lutter …

La Banque mondiale approuve un prêt de 376 millions de dollars pour les femmes du Sahel

Il s’agit du quatrième financement additionnel du Projet pour l’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (SWEDD).  Approuvé par les …

Le système d’IBAN de Wari fait de plus en plus de mécontents

Depuis quelques semaines, les utilisateurs du service de transfert d’argent Wari donnent de la voix pour exprimer leur mécontentement. Nombreux …