L’Africa Consulting Trading a mis l’avenir du financement en Afrique sur la table de discussion

Ce vendredi 19 juin, l’Africa Consulting Trading (ACT Afrique Groupe) a réuni quatre sommités du secteur financier pour parler d’innovation. Tenu via visioconférence, ce rendez-vous modéré par l’Analyste financier Landry Hounkponou a vu la participation de professionnels de la mésofinance, l’investissement, la fintech et le financement participatif.

Il s’agit respectivement de Maréma BAO KONE, DGA du Groupe Cofina, Moctar SARR, DG de M&A; Capital Group, Nadine EBELLE KOTTO, Fondatrice et DG de MQas, une fintech, Mamadou SALL, CEO de BaySeddo. Ils pensent tous les quatre que la crise sanitaire actuelle a montré la nécessité de repenser la finance sur le continent.

Le numérique a été désigné en tant que solution à l’épineux problème de l’accès au financement et à celui du manque de mécanisme. Dans le premier cas, c’est la capacité qu’il donne aux entreprises d’atteindre des investisseurs du monde entier qui a été soulevé. Dans le second, il a été évoqué comme source d’agilité interne.

A lire aussi : Orange va aider le gouvernement ivoirien à soutenir le secteur informel

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …