La Banque mondiale soutient l’inclusion numérique et financière au Maroc à hauteur de 500 millions de dollars

La Banque mondiale a accordé un prêt d’un demi-milliard de dollars au Maroc pour accélérer la digitalisation du pays. Ces fonds doivent servir à multiplier les opportunités de développement et favoriser une croissance plus inclusive pour les ménages, les entreprises privées, et améliorer les prestations de services publics.

Le Conseil d’administration de l’institution de Bretton Woods a approuvé l’opération le lundi 22 juin 2020. Le Royaume chérifien devra s’atteler à mettre sur pied des réformes favorables à la création d’un environnement propice à l’inclusion numérique et financière. Il sera composé d’infrastructures et services numériques plus compétitifs, d’un secteur privé à la croissance boostée et d’un accès au financement plus facile pour les startups et les jeunes entrepreneurs.

Jesko Hentschel, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, explique que le financement va doper le potentiel du Maroc via les investissements numériques.

« Depuis le déclenchement de cette crise, le Maroc a accéléré sa transition numérique, démontrant sa capacité à passer à la vitesse supérieure. Aujourd’hui plus que jamais, la numérisation offre au Maroc de nouvelles opportunités de développement, qu’il s’agisse de fluidifier les transactions économiques ou d’améliorer la prestation des services aux entreprises et aux particuliers. »

A lire aussi : La BAD organise un webinaire sur le financement des PME dans le contexte du Covid-19

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …