Orange va aider le gouvernement ivoirien à soutenir le secteur informel

Dans le cadre de son engagement contre la crise sanitaire actuelle, Orange Côte d’Ivoire va accompagner le gouvernement dans la distribution du Fonds d’Appui aux Acteurs du Secteur Informel (FASI). Il va servir à soutenir les entreprises de ce secteur, dont la santé financière a été durement touchée par le Covid-19.

Concrètement, 170 millions de FCFA seront octroyés à 600 entreprises identifiées par le gouvernement, par le biais de transferts d’argent effectués avec Orange Money. L’opération qui a débuté depuis le 25 mai est perçue par le Directeur général d’Orange Money Côte d’Ivoire comme une preuve de la confiance de l’Etat ivoirien.

« En cette période difficile, ce projet vient compléter notre contribution, déjà significative (gratuité circonstancielle des transactions, dons en vivres et en matériels, animation de webinaires, etc.) visant à soulager les populations et les entreprises des impacts négatifs de la crise sanitaire », a-t-il ajouté.

A lire aussi : Investir dans l’entrepreneuriat des très jeunes peut débloquer la croissance de l’emploi en Afrique selon une étude

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …