Le Wi-Fi: Une mine d’or inexploitée par les enseignes commerciales?

« Quel est le mot de passe du Wi-Fi ? » Si vous fréquentez les tables des restaurants et bars des villes africaines, c’est une question que vous avez déjà posée ou au moins entendue. 

Généralement, les codes sont ensuite fournis gratuitement par des serveurs qui récitent les chiffres et les lettres avec assurance, tel est le nombre de fois qu’ils ont eu à les répéter durant la journée.

« Nous offrons la connexion Internet à nos clients pour les mettre dans les meilleures conditions« , nous annonce un restaurateur basé à Dakar. Le Wifi est ainsi devenu un argument de marketing majeur, pour attirer une clientèle toujours plus avide de connectivité.

wifiLa bonne nouvelle pour les propriétaires de ces enseignes, c’est que selon un sondage mené par le cabinet INAOTA*, 43% des personnes interrogées ont soutenu ne pas être contre l’idée de payer jusqu’à 500 Fcfa (plus ou moins 1 dollar) pour une heure de connexion, tant que cette dernière reste stable et rapide.
« Trop souvent les restaurants annoncent qu’ils disposent d’une connexion Internet, alors que cette dernière est en panne, pas sécurisée ou alors bien trop lente pour que l’on puisse en profiter » souligne Alpha TALL, interrogé alors qu’il appréciait un repas dans un restaurant de la capitale sénégalaise.

Selon le même sondage, jusqu’à 63% des personnes interrogées ont annoncé être prête à suivre des publicités toutes les 15 minutes, tant qu’elles peuvent profiter d’une connexion stable et sécurisée.

De quoi donner des idées aux entrepreneurs du monde de la restauration et du tourisme…

*Le sondage à été mené par le cabinet INAOTA sur Internet et sur le terrain, dans le cadre d’une étude plus large sur la qualité de la connectivité au Sénégal.

 

More Articles for You

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …

La firme technologique Tunga lance une plateforme d’e-learning destinée aux talents africains

La société néerlandaise, Tunga, a lancé Tunga Academy, une plateforme d’e-learning qui dispense des cours gratuits aux talents africains opérant dans le …

La Chambre africaine d’industrie utilise Internet pour promouvoir l’emploi et le contenu local

EnergyChamber.org/job, c’est l’adresse de la nouvelle page web de la Chambre africaine d’énergie dédié à la maximisation des économies d’emplois …

Le réseau télécoms tchadien engage sa marche vers la modernité

Par le biais de la mise sur pied d’un centre de données national, du déploiement de 2 000 km de …