5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été l’occasion pour une multitude de Startups marocaines de se présenter au reste du continent.
Parmi elles, 5 devraient particulièrement attirer votre attention:

  • Manageo.ma
    Un produit de l’entreprise Beweb, dirigée par Youssef LEMRINI, Manageo.ma se présente comme le couteau suisse indispensable à l’entrepreneur qui veut mettre de l’ordre dans sa boutique.
    Facturation, gestion du personnel, CRM, prospection, etc, Manageo n’a rien à envier à des noms plus connus comme Freshbooks ou Zoho, en proposant des fonctionnalités plus variées, une interface conviviale et adaptable à souhait, ainsi qu’une compréhension du marché local qui lui donne un pas d’avance sur la concurrence.
    Seul bémol, la plateforme n’est en ce moment disponible que pour les entreprises marocaines.
  • B Cloud Consulting
    « BCLOUD Consulting est un cabinet de conseil orienté vers l’audit organisationnel, la gouvernance des services IT, l’intégration des SI et la formation professionnelle« , souligne le site Internet de la Startup.
    L’entreprise propose des services de formations certifiantes pour les entreprises marocaines. PMP, CAPM, CCNA Security… Le catalogue est large et varié.
    Lancée il y a deux ans, la jeune boite est ambitieuse et se voit déjà gagner des parts de marché dans le reste du continent.
  • Jobi.ma
    Cette sympathique Startup veut changer radicalement votre manière de recruter, « en vous offrant plus de simplicité, d’efficacité et d’intelligence« . En effet, fondée en 2016, la jeune entreprise vous propose même de postuler en votre absence grâce aux Big Data:

  • Graviton
    Graviton
    se présente comme une agence spécialisée dans la conception et le développement de site web, de solutions applicatives et de systèmes de géolocalisation de véhicules.
    L’entreprise, qui permet par exemple à ses clients de faire un suivi de leur flotte via l’application WhatsApp, compte plusieurs clients prestigieux et plusieurs milliers de véhicules trackés depuis son lancement.
  • PartnerTechna
    L’entreprise maroco-malaisienne PartnerTechna n’a peut-être pas grand chose à faire dans une liste de Startups, si l’on en juge par la variété des terminaux que l’entreprise dispose.
    Cependant, elle propose notamment des solutions innovantes de formation qui pourraient représenter le futur de la formation à l’ère du numérique en Afrique. Malheureusement, le site Internet de l’entreprise était encore vide au moment de la rédaction de cet article.

More Articles for You

Les transferts d’argent de la diaspora comorienne en hausse de 32 % malgré le Covid-19

Aux Comores, la « solidarité traditionnelle » est plus forte que la pandémie. Alors que la crise sanitaire actuelle faisait craindre une …

Un projet de loi en préparation pour aider les startups congolaises

Durant la célébration de la troisième journée internationale des micro, petites et moyennes entreprises, Léon Juste Ibombo, le ministre congolais …

Le compteur électrique intelligent de la startup Ndonto va réduire la fraude au Cameroun

Ndoto, une startup technologique basée au Cameroun a mis sur pied un moyen de lutter contre la fraude dans le …

Le gouvernement sénégalais désigné communicant digital numéro 1 face au Covid-19

4P International Lab et La Netscouade ont récemment publié un rapport sur la façon dont les gouvernements africains ont utilisé …

Après le Kenya, Huawei va dispenser ses classes numériques dans 5 autres pays

1 500, c’est le nombre de personnes formées par Huawei au Kenya, dans le cadre de ses classes numériques et …

Le Rwanda digitalise la gestion du foncier

L’autorité de gestion et d’utilisation des terres du Rwanda a déployé, il y a quelques jours, une application qui va …