Afrikhaliss va soutenr les startups les plus prometteuses d’Afrique francophone

La plateforme régionale Suguba, en association avec l’Agence française de développement (AFD) et Mercy Corps, organise Afrikhaliss, son second programme de préparation à l’investissement dédié aux startups. D’une durée de 6 mois, il va bénéficier aux 8 projets numériques d’Afrique de l’Ouest francophone au meilleur potentiel.

Pour être éligibles, les startups intéressées par le programme doivent opérer dans au moins des pays suivants : Bénin, Togo, Burkina Faso, Guinée Conakry, Côte d’Ivoire, Mali, Niger et Sénégal. Les organisateurs accordent la priorité aux jeunes pousses qui génère déjà des revenus, sans exclure les autres.

Les candidats retenus bénéficieront de l’encadrement d’experts internationaux et locaux, d’un accompagnement sur-mesure, d’une visibilité accrue, et de l’opportunité de rencontrer des partenaires et investisseurs potentiels. Les candidatures sont à soumettre à l’adresse suguba.org , jusqu’au 19 juin 2020.

A lire aussi : Sanofi dévoile les 5 gagnants de l’AfricaTech Healthcare Challenge

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …