Said Oumar Koulibaly, nouveau patron du secteur des TIC guinéen

Moustapha Mamy Diaby n’est plus le ministre guinéen des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique. Depuis le 19 juin dernier, il a cédé sa place à Saïd Oumar Koulibaly qui reprend un chantier colossal. Il aura, entre autres, pour mission, la dynamisation de l’écosystème des startups, et l’accélération du processus de digitalisation de l’Etat.

Said Oumar Koulibaly a été nommé à la faveur du récent remaniement ministériel effectué par le président guinéen Alpha Condé. Il est passé du poste de directeur de la Guinéenne de large bande (Guilab) à patron d’un ministère qu’il qualifie lui-même de « département phare du gouvernement d’Ibrahima Kassory Fofana ».

Le nouveau ministre part sur de bonnes bases, avec taux de pénétration du mobile de 108 % rapporté au premier trimestre 2020, un taux de couverture réseau de près de 88 %, et un taux de pénétration d’Internet en pleine croissance, passé de 30,4 % au premier trimestre 2019 pour se situer à 47,8 % au 31 mars 2020.

A lire aussi : KeyOpsTech va équiper tous les bureaux de poste du Mali

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …