Sony Music améliore le contrôle des artistes africains sur leurs revenus

Sony Music Entertainment Africa a dévoilé deux nouvelles fonctionnalités de son « Sony Music Artist Portal ». Il s’agit de « Real-Time Earnings » (Gains en temps réel) et « Cash-Out » (Encaissement). Elles permettent aux artistes de la plateforme de voir et de retirer leur revenus plus rapidement que jamais.

Plus en détails, la première innovation est une fonctionnalité disponible partout et à tout moment, qui fournit des mises à jour instantanée aux artistes au sujet de leurs revenus totaux, des soldes de leurs différents comptes, des tendances concernant leurs gains. La seconde fonctionnalité étend leur contrôle sur leurs fonds en leur permettant de retirer tout ou partie de leur solde payable, sans supporter de frais cachés quelconque.

Sony affirme que sa plateforme permet aux musiciens d’accéder, de façon exclusive, aux données et statistiques de performance fournies par des services numériques comme Apple Music et Spotify. Ceux-ci font des rapports quotidiens sur les modèles de consommation, de sorte à aider les artistes à connaître leurs fanbases sous une perspective analytique.

A lire aussi : MTN lancera son réseau 5G le 30 juin

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …