93 % de la population rwandaise a accès aux services financiers

A l’instar de nombreux autres pays africains, le Rwanda enregistre un taux de bancarisation très faible. Plus de la moitié de la population n’est pas encore bancarisée et seulement 24 % des jeunes le sont. Malgré tout, la quasi-totalité de la population a accès aux services financiers, d’après les conclusions préliminaires du rapport FINSCOPE 2020.

93 % des Rwandais trouvent des réponses à leurs besoins en matière d’assurance, de crédits, d’épargne ou de transactions financières. Un taux d’inclusion financière informelle supérieur à celui de 2012 (72 %) et de 2016 (89 %).

« Malgré ce taux élevé d’inclusion financière, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour couvrir les 7 % restants de la population exclue financièrement, et pour augmenter l’utilisation des services financiers formels, y compris l’épargne et l’emprunt », déclare le gouvernement dans son document-cadre budget 2020.

Cette percée du Rwanda est le résultat de politiques gouvernementales mises sur pied par la plupart des pays d’Afrique de l’Est. Elles tirent parti du mobile money dont l’adoption va crescendo, au même rythme que celle du téléphone mobile.

More Articles for You

Le Tchad annonce un nouveau plan stratégique pour les TIC

Les 15 et 16 juillet, N’Djamena, la capitale de la République tchadienne, sera le théâtre d’un atelier dédié à la …

Le groupe Viettel lance un concours de solutions numériques ouvert au monde entier

Le Groupe organise ce concours en partenariat avec le ministère vietnamien de l’Information et des Communications. Tous les deux recherchent …

Camtel dévoile fièrement son nouveau datacenter

L’opérateur étatique du secteur camerounais des télécoms Camtel (Cameroun Télécommunications) a dévoilé son nouveau centre de données, le datacenter de …

Le Kenya devient le premier pays africain connecté par les ballons de Google

Le projet Loon de Google et Telkom Kenya ont annoncé que le service Internet mobile propulsé par des ballons est …

Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars

Le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EIAF), compagnie du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), prévoit d’investir …

Les travaux d’interconnexion du Congo et du Cameroun par fibre optique débutent en août 2020

Du 27 juin au 1er juillet 2020, une mission de contrôle a évalué les sites techniques et le tronçon pilote …